Accueil

  Recherche




Recherche détaillée

  Galeries

  Derniers articles

  Liens


Vous êtes ici: Accueil du site >

Articles


 Littérature : Léo-Alistair Tanguy, un reporter qui surfe en eaux troubles, article publié le Mon, 30 Jan 2012 14:45:21 +0200

« Les jeunes tiennent pas la marée ! » Le personnage de Gérard Alle lui si !

En créant en 2008 le personnage de Léo-Alistair Tanguy avec l’humour et la pertinence qui le caractérisent (lire les autres chroniques ci-dessous), l’écrivain et journaliste Gérard Alle illustrait d’une certaine façon combien plutôt creuse est la presse, toujours prompte aux raccourcis, approximations et autres suivismes... Autocritique cependant, il conduisait son cyber-reporter indépendant à se fourvoyer lui-même dans sa hâte à publier un article sur son site Internet, manipulé qu’il était le gros malin… Mais sur le fond Gérard Alle ne se trompe guère, et si depuis avec la création du site Mediapart l’on remarque que le journalisme de qualité peut être au rendez-vous, il faut bien constater en paraphrasant le titre du premier opus des aventures de Léo Tanguy que « La presse tient pas la marée ». Non seulement l’on peut lui faire avaler n’importe quoi, mais son contenu est de plus en plus léger. Son indigence n’a d’égale que la désaffection de lecteurs gavés de fast-news…
Dans cette première histoire où se campe Léo Tanguy au fil de ses tribulations au pays Bigouden en 2017, il apparaît certains thèmes chers à l’auteur comme celui de l’étiolement d’un aspect de la convialité bretonne, de tracasseries administratives en fermetures de petits débits boucs émissaires bien que lieux d’échanges intergénérationnels, bradant ainsi l’idée de la fête dans les linéaires à bas prix pour une population paupérisée jusque dans sa pensée par l’acculturation et illustrée par une jeunesse mal désaltérée et prématurément cassée pour une part.
Dans ce roman noir tout ne l’est pas pour autant. Nul passéisme bien sûr ici où le héros se glisse dans l’univers du surf local où réside la clef de bonnes attitudes entre deux spots.
Depuis d’autres auteurs ont chaussé les pompes de Léo pour le faire vivre à leur manière, un peu comme pour « Le Poulpe » alias Gabriel Lecouvreur, fameux et pour le moins libertaire détective créé par Jean-Bernard Pouy avec « La petite écuyère a cafté » en 1995. Et voilà que “Jibé” lui-même s’est emparé du personnage de Léo avec « Rosbif saignant ». Un titre tout trouvé pour une enquête chez les Anglais de son cher centre Bretagne !
Pierre Jambou
« Les jeunes tiennent pas la marée ! »
Gérard Alle
Coop Breizh
http://www.leotanguy.com
http://gerard.alle.site.free.fr

Voir tous les articles

  Panier


panier vide
NB: vous pouvez faire une sélection de photos à acheter en cliquant sur l'icône 'panier' de chaque photo désirée
Besoin d'aide ?

  Actus !


Suivez les actualités du site sur votre : facebook

  Alertes photo


Vous souhaitez être alerté par email lorsqu'une photo de vous est mise en ligne sur le site ? Dans ce cas inscrivez-vous :
S'inscrire


Nouveau !
Recherchez les photos sur lesquelles vous avez été identifiés :

  Derniers ajouts


BANNALEC_20170924_3179
BANNALEC_20170924_3160
BANNALEC_20170924_3148
BANNALEC_20170924_3147
BANNALEC_20170924_3135
BANNALEC_20170924_3122
291460 photos en ligne
Copyright © photos 2008: pierre jambou CNIL N° 1327756, création site web: ©

Valid XHTML 1.0 Strict