Accueil

  Recherche




Recherche détaillée

  Galeries

  Derniers articles

  Liens


Vous êtes ici: Accueil du site >

Articles


 Le roi de Malaisie passionné par l’endurance équestre, article publié le Sat, 04 Jun 2011 13:59:26 +0200


« J’ai été chanceux … C’est un challenge ! »
Le roi de Malaisie, His Majesty Tuanku Mizan Zainal Abidin ibni Sultan Mahmud al-Muktafi Billah Shah, se plaît à courir en Bretagne. Après avoir acheté Nas Salou, une jument arabe née en Bretagne chez Jean-Luc Quenderff d’où vient le mythique Ben Salou, il a d’abord participé en 2009 au 130 km CEI** de Corlay où le couple s’est élégamment classé. Une étape pour s’engager sur le CEI*** de Landivisiau 2009 où le monarque s’est aussi qualifié avec non moins de classe. Le souverain était très heureux à l’issue de cette journée qui outre le plaisir de chevaucher lui a aussi assuré de pouvoir s’engager à Assise en Italie sur la course servant de support au Championnat d’Europe Open en 2009.
« J’ai découvert l’endurance par hasard », confie Son Altesse Royale à l'issue des 160 parcourus autour de Landivisiau. Il  connaissait des personnes qui ont ramené des chevaux en Malaisie. Intéressé, le sultan de Terengganu a jeté son dévolu sur un appaloosa. C’était un cheval d’endurance... « Je n’avais jamais entendu parler d’endurance ! » Le souverain est tout joyeux à cette évocation : « J’ai été chanceux à ce moment-là ! ». Il a ensuite demandé à un cavalier expérimenté montant beaucoup en Malaisie de l’initier à la discipline. « C’est comme cela que j’ai commencé ! »
La naissance d’une vraie passion. « L’endurance m’apporte le meilleur. Ce n’est pas un sport, c’est un travail ! La conception, l’entraînement et toutes les choses qu’il faut faire… C’est un challenge ! »
C’est le directeur de ses écuries qui via l’éleveur, cavalier et courtier Yvon Ollivier l’a mis sur la piste de Nas Salou. Une première visite, pour voir les chevaux lui a beaucoup plu et conduit à revenir en Bretagne. « J’aime beaucoup. Les corps de fermes sont très beaux. C’est différent. Vraiment très beau ! »
Quant aux courses bretonnes, « c’est vraiment un challenge ! ». Et Nas Salou ? « Je viens d’acheter ce cheval et c’est la première fois que je concoure sur 160 km et je suis très heureux. Je suis très heureux d’avoir concouru avec lui ! »
Le roi cavalier qui envisage de recourir à Corlay, puis à Florac, s’est aussi déclaré comme partenaire avec son écurie des organisateurs de l’événement, Yvon Ollivier et Jean-Pierre Allégret qui organisent le Championnat de France pour la deuxième année consécutive. Une belle édition en perspective donc, les cavaliers participant au premier s’étant déclarés ravis (lire ci-dessus).
P .J.
Photo : Son Altesse Royale Tuanku Mizan Zainal Abidin ibni Sultan Mahmud al-Muktafi Billah Shah et son cheval Nas Salou à Corlay


Voir tous les articles

  Panier


panier vide
NB: vous pouvez faire une sélection de photos à acheter en cliquant sur l'icône 'panier' de chaque photo désirée
Besoin d'aide ?

  Actus !


Suivez les actualités du site sur votre : facebook

  Alertes photo


Vous souhaitez être alerté par email lorsqu'une photo de vous est mise en ligne sur le site ? Dans ce cas inscrivez-vous :
S'inscrire


Nouveau !
Recherchez les photos sur lesquelles vous avez été identifiés :

  Derniers ajouts


BANNALEC_20170924_3179
BANNALEC_20170924_3160
BANNALEC_20170924_3148
BANNALEC_20170924_3147
BANNALEC_20170924_3135
BANNALEC_20170924_3122
291460 photos en ligne
Copyright © photos 2008: pierre jambou CNIL N° 1327756, création site web: ©

Valid XHTML 1.0 Strict