Accueil

  Recherche




Recherche détaillée

  Galeries

  Derniers articles

  Liens


Vous êtes ici: Accueil du site >

Articles


 Histoire de l'aéronautique : de la Barque ailée à l'Albatros, article publié le Sat, 30 May 2009 14:25:00 +0200


Jean-Marie Le Bris, premier aviateur
En 1856, Jean-Marie Le Bris a été le premier homme à décoller et planer à bord d’une machine volante. L’association La Barque ailée vient d’éditer un court-métrage de 22 mn sur DVD Card qui « donne à comprendre le génie inventif du précurseur de l’aviation ». Le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget lui redonne aussi cette année 2009 la place qui lui revient avec l’exposition de la reconstitution de l’Albatros après celle de la Barque ailée.
Il y a un peu plus de 150 ans, un dimanche de début décembre 1856, Jean-Marie Le Bris a été le premier homme à décoller de la terre ferme et planer à bord d’une machine volante. Un pionnier oublié car incompris, redécouvert depuis peu et encore relativement inconnu.
La Barque ailée face au vent, posée sur une charrette tirée par un cheval, où a pris place son concepteur, s’élèvera à 100 mètres dans les airs sur une distance de 200 mètres. L’événement s’est déroulé sur la plage de Tréfeuntec à Sainte-Anne-la-Palud en Plonévez-Porzay dans le Finistère.
Le véritable premier aviateur est né à Concarneau en 1817. Sa famille, son père est maître de cabotage, s’établit à Douarnenez en 1822. Il y commence sa carrière à onze ans comme mousse à la pêche et fait son service militaire dans la Royale. Il navigue ainsi jusque dans les mers du Sud. Il y observe le vol des albatros qui vont l’inspirer. Il devient ensuite aussi maître de cabotage et capitaine de navires marchands.
Véritable précurseur
Jusqu’à nos jours, l’ingéniosité de Jean-Marie Le Bris n’avait pas été reconnue à sa juste valeur. Personne n’avait véritablement compris le brevet qu’il a déposé le 9 mars 1857. Après « mes premières expériences qui m’ont complètement satisfait ». La seconde étant l’Albatros (1868) de conception et d’envergure totalement différentes, alors qu’on les a confondues.
Cette redécouverte est l’œuvre de Guy Lacan, ancien élève de Polytechnique aujourd’hui âgé de plus 80 ans. C’un de ses collègues ingénieurs, Louis Séchan, « cousin au 13ème degré » de Le Bris, l’incite à travailler son attention sur l’inventeur. Lui, fait les recherches historiques. Troisième personnage clé, le journaliste Noël Le Hénaff qui a organisé une commémoration en 1986 à Douarnernez. Président de l’association La Barque ailée, il est cheville ouvrière de la reconstruction des deux machines. La deuxième étant l’Albatros (1868) de conception et d’envergure totalement différentes.
C’est en 2000 que Guy Lacan trace ses plans et révèle alors tout le savoir et les innovations du marin breton. « Ses ailes articulées sans longeron épais ni haubans, munies d’un système de compensation des forces de portance, préfigurent le monoplan cantilever qui n’apparaîtra que cinquante cinq ans plus tard. Le contrôle de vol, fait apparaître pour la première fois avec trente cinq ans d’avance, un contrôle du roulis et du tangage, par une action différentielle jouant sur la portance des ailes », écrit-il dans son étude. « Mais l’absence de plan vertical, stabilisateur et directeur arrière, met en cause la stabilité de la direction. » Cependant, « le contrôle de vol lie de façon bi-univoque le dièdre, l’incidence et la flèche et assure la stabilité automatique en roulis et en tangage, tout en corrigeant par la modification automatique de la flèche des ailes, le déplacement de leur centre de poussée dû aux variations d’incidence. »
L’Albatros
Après une tentative publique, où la Barque ailée chute, Jean-Marie le Bris, blessé, tire les leçons de son échec. Dix ans après, c’est à Brest qu’il construit l’Albatros (1868). Aucun plan n’a été retrouvé, mais il existe les premières photos prises d’un engin capable de voler. Il fait 18 mètres d’envergure contre 11,70 m précédemment. Le Bris a conservé deux principes : le contrôle du roulis et du tangage et la compensation du centre de poussée. Et il invente, notamment, la variation de portance des ailes par un palan multiple en W. 35 ans avant le brevet des frères Wright sur le « gauchissement » qui « n’apparaît que comme une application partielle des idées de Le Bris », explique Guy Lacan.
Mais le génial inventeur n’a pas été autorisé à monter à bord lors de son essai sur le polygone d’artillerie de la Marine. Ce « pur planeur » tiré par des marins a bien décollé d’une vingtaine de mètres sur 200 environ, mais s’est écrasé faute de pilote.
Découragé, Jean-Marie Le Bris a renoncé à ses projets. Après la guerre, devenu policier municipal à Douarnenez en 1871, il meurt des suite d’un mauvais coup reçu en séparant deux énergumènes qui se battent.
Pierre Jambou
La maquette au 1/50ème de la Barque ailée est présentée au Musée de la pêche de Concarneau. Elle a été réalisée conjointement par Reynald Coïc du musée et l’ingénieur Guy Lacan (qui a fabriqué l’aéronef, et aussi une maquette similaire présentée au Port-musée de Douarnenez). A Concarneau, il est aussi possible de visionner un film retraçant la vie et l’œuvre de Jean-Marie Le Bris.
L’on peut voir la reconstitution de la Barque ailée au Musée du Bourget qui abrite aussi désormais celle de l’Albatros. Ces deux machines ont été construites, à l’Ecole supérieure du bois de Nantes, sous la houlette de l’association La Barque ailée à partir des plans établis par Guy Lacan aux normes aéronautiques d’aujourd’hui.
Pour aller plus loin et/ou commander le DVD : www.labarqueailee.org


Voir tous les articles

  Panier


panier vide
NB: vous pouvez faire une sélection de photos à acheter en cliquant sur l'icône 'panier' de chaque photo désirée
Besoin d'aide ?

  Actus !


Suivez les actualités du site sur votre : facebook

  Alertes photo


Vous souhaitez être alerté par email lorsqu'une photo de vous est mise en ligne sur le site ? Dans ce cas inscrivez-vous :
S'inscrire


Nouveau !
Recherchez les photos sur lesquelles vous avez été identifiés :

  Derniers ajouts


PONTCHATEAU_20171111_9099B
PONTCHATEAU_20171111_9066B
PONTCHATEAU_20171111_9044B
PONTCHATEAU_20171111_9042B
PONTCHATEAU_20171111_9019B
PONTCHATEAU_20171111_8991B
299035 photos en ligne
Copyright © photos 2008: pierre jambou CNIL N° 1327756, création site web: ©

Valid XHTML 1.0 Strict